LA ZAOUIA ET LE ROLE DU CHEIKH

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LA ZAOUIA ET LE ROLE DU CHEIKH

Message par ZIZOU le Dim 14 Mar 2010 - 18:52

les zaouaya sont toujours dirigées par des oulemas ; cs savants et theoriciens pratiquent eux memes le tassaowoufs (mysticisme) en s'isolant
longuement dans une cellule (la khaloua), pour mediter et la retrouver la purete des origines de l'islam et les traditions des grands penseurs musulmans.
En plus des séances magistrales sur l'éxegese du coran, le cheikh enseigne également la Tariqua, sa methode, pour parvenir au tassaouef qui
consiste pour l'l'homme pieux a chercher par la méditation la vériré divine et le rapprochement auprés du créateur.
Pour Ibn khaldoun, la présence d'un maitre initiateur est absolument indispensable car elle permet une meilleure connaissance de la nature de l'ame
individuelle en vue du combat spirituel, de l'intuition et de la contemplation dont le but est le soulevement du voile du monde sensible et de la
connaissance du monde spirituel. Le Cheikh, c'est toujours un saint homme dont la conduite exemplaire et la "voie" ou Tariqa sont justes et droites
Les fidèles disciples (mourid) s'empressent de suivre son exemple
car il constitue pour eux le guide spirituel, le modele de droiture et de pièté.
Le Cheikh est vénéré par ses disciples, tous les membres de la confrerie sons ses sujets et ses adeptes à qui ils lui font l'allégeance.
L'autorité du saint patron et son audience s'étendent parfois bien loin de sa ville, dans son pays et meme à l'étranger; ne pouvant se trouver partout
il délègue un de ses disciples fidèles à la tete de toute zaouia annexe nouvellement fondée, prolongér par des petites ecoles coraniques, on l'appelle
Mokaddem; c'est ainsi que les zaouaya formaient et forment toujours un réseau important à travers l'Algerie ( il a été recencé 350 zaouia en 1895 )
et aussi à travers plusieurs pays africains.
On cite la confrerie Snoucia a mostaganem fondée en 1859 par Cheikh Tekkouk, la confrerie Rahmania (el hammmel) conduite par Cheikh El Haddad.
Par le passé, ces Cheikhs ou Saints hommes ont, par létendue de leur action et leur réputation, servi à propager l'Islam dans les pays subsahariens
comme le Niger, le Mali ou le sénégal; la Confrérie des Tidjanyine est fondée vers 1830 par le Cheikh Mohamed Es-Seghier ETidjani et établie dans
les ksour d'Ain el Madi. Cheikh Sid Ahmed Tijani et Cheikh abdelkrim el Meghili furent de veritables missionnaires.
Pronant l'égalité des races devant leur Createur, l'Islam attita en masse les populations noires subsahariens. Ces Cheikhs, connus pour leur grande
érudition religieuse enseignent l'Islam aux nouveaux croyants; leur méthode pédagogique de diffusion de lIslam se faisait par l'intermédiaire de poèmes



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

ZIZOU


Masculin
Localisation : stade boukada
Nombre de messages : 185
Date d'inscription : 28/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA ZAOUIA ET LE ROLE DU CHEIKH

Message par ZIZOU le Dim 14 Mar 2010 - 20:18

SALAM ZIZOU.
Merci pour nous avoir éclairer sur LA ZAOUIA et le CHEIKH de la ZAOUIA mais je voudrais savoir quand au nombre de ZAOUIA 350 en 1895 OU 1995,mon bonjour frère.

ZIZOU


Masculin
Localisation : stade boukada
Nombre de messages : 185
Date d'inscription : 28/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA ZAOUIA ET LE ROLE DU CHEIKH

Message par messaoudi A le Dim 14 Mar 2010 - 21:27

RESALAM ZIZOU.
Toujours la même question mais de la part de Messaoudi et non de ZIZOU,je t'expliquerais par MP,bonne soirée.
avatar
messaoudi A


Masculin
Localisation : SAIDA
Nombre de messages : 1949
Age : 64
Date d'inscription : 18/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA ZAOUIA ET LE ROLE DU CHEIKH

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum