MC Saïda : Le problème financier toujours d'actualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MC Saïda : Le problème financier toujours d'actualité

Message par SADEK le Jeu 9 Déc 2010 - 7:38

MC Saïda : Le problème financier toujours d'actualité
par M. Zeggai (le quotidien d'oran)

Depuis son retour parmi l'élite, le Mouloudia de Saïda évolue sans complexe et entend bien, à l'orée de l'ère du professionnalisme, marquer sa présence et redorer son blason. Les supporters de ce club, fierté de toute une ville, attendent beaucoup, en tous cas, de leur équipe, même s'ils savent que cette dernière est en proie à une crise financière sans précédent. En effet, le manque de moyens financiers pour faire face aux dures exigences du professionnalisme commence à inquiéter le président du club Hadj Khaldi. «Ce qui m'inquiète le plus c'est la situation financière de l'équipe», a-t-il affirmé. Soucieux des conséquences que peut engendrer cette situation, le premier responsable du MCS effectue une véritable course contre la montre pour dénicher des sponsors afin de dénouer la crise financière qui risque de se répercuter sur le rendement de l'équipe.

A présent, le Mouloudia ne vit que par des promesses en attendant du concret. Découragé par cette situation, le président du MCS ne sait plus à quel saint se vouer. «Si la situation n'évolue pas, je serai dans l'obligation de me retirer des affaires du club au mercato. Ce n'est pas une menace, loin de là, mais c'est parce que je suis conscient de la difficulté de la tâche et je ne suis pas là pour mentir aux gens. Sincèrement à moi seul, je ne peux subvenir aux grands besoins de l'équipe. Dieu merci, tous les joueurs ont perçu leur première tranche de la prime de signature ainsi que les primes de matches. Cela fait deux ans que je lutte, c'est vraiment trop. Je ne suis pas en mesure de supporter seul une telle responsabilité», soulignera Hadj Khaldi. A cet effet, on vient d'apprendre que les dépenses du club s'élèvent jusqu'à l'heure actuelle à sept milliards de centimes, alors que l'apport des actionnaires se chiffre à 720 millions de centimes. En dépit de tous les problèmes, joueurs et dirigeants sont déterminés à faire un bon parcours dans ce championnat professionnel, premier du genre dans l'histoire du football national. Pour le challenge sportif, le Mouloudia de Saïda a prouvé qu'il a des arguments à faire valoir et tenir la dragée haute aux grosses cylindrées de l'élite comme en témoigne la victoire acquise face à la JSK qui n'est plus à présenter. Même si le coach Rouabah se dit optimiste, vu la marge de progression affichée par son équipe, il n'en demeure pas moins qu'une prise de conscience est plus que nécessaire et les responsables concernés sont appelés à trouver les solutions qui s'imposent pour éviter l'implosion qui se profile à l'horizon. Aussi, il est plus sage de mettre tous les clubs de la Ligue 1 sur le même pied d'égalité, car c'est frustrant, illogique, à notre avis, de voir certains équipes bénéficier de subventions conséquentes, alors que d'autres sont au bord de l'asphyxie.

SADEK


Masculin
Localisation : france
Nombre de messages : 3175
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum