MOULOUDIA SAIDA en finale ???

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MOULOUDIA SAIDA en finale ???

Message par SADEK le Ven 31 Déc 2010 - 10:23

SALAM
SI MCS se qualifié aujourd'hui , peut aller jusqu'à la finale .
et pourquoi pas gagner la coupe d'algerie , pour le championnat la messe est dite c'est entre la 4 ème et la 8 ème place .
bonne chance MOULOUDIA

SADEK


Masculin
Localisation : france
Nombre de messages : 3160
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOULOUDIA SAIDA en finale ???

Message par hammami khalfallah le Ven 31 Déc 2010 - 10:42

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

hammami khalfallah


Masculin
Localisation : saida
Nombre de messages : 3879
Date d'inscription : 12/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOULOUDIA SAIDA en finale ???

Message par aek33 le Ven 31 Déc 2010 - 11:34

Wallah ya jmaa,Tout est possible ,il faut y croire ,comme l'a fait l'ess l'année dernière,ils ont joué la coupe chez eux à part le match à tlemcen, ils l'ont remporté.

Si Khalfallah,j'étais entrain de lire el heddaf et chose qui m'a vraimentfait plaisir ,Hamidi +ziane à l'Usma quoi que j'aurais bienaimé les voir chez eux au MCS mais ce que vous venez de nous faire voir est plus fort car vous etes trés fort. ALLEZ MOULOUDIA

Je vais faire la prière du vendredi chez les marocains,à 13h,Allah Ghaleb.
avatar
aek33


Masculin
Localisation : Bordeaux
Nombre de messages : 2785
Date d'inscription : 04/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOULOUDIA SAIDA en finale ???

Message par SADEK le Ven 31 Déc 2010 - 12:32

(LE BUTEUR)

MCS-USMA : Mekhazni «Se battre jusqu’au bout»
PUBLIE LE : 31-12-2010 | 00:00 | PAR B. M. et Hamza B.
C’est cet après-midi que l’USMA devra montrer ce qu’elle a dans les tripes en allant défier les Mouloudéens de Saïda sur leur terrain pour un billet d’accès aux 16es de finale de la Coupe d’Algérie.
Diminuer la taille du texteTaille par défaut du texteAgrandir la taille du texteRéagir à l'articleImprimer l'article C’est cet après-midi que l’USMA devra montrer ce qu’elle a dans les tripes en allant défier les Mouloudéens de Saïda sur leur terrain pour un billet d’accès aux 16es de finale de la Coupe d’Algérie. L’occasion pour les Rouge et Noir de rassurer leurs supporters qui commencent à s’inquiéter sérieusement pour l’avenir de l’équipe. La mission est difficile, certes, mais pas impossible. «Je ne suis pas inquiet, je suis certain que l’USMA relèvera la tête. Le groupe, qui n’évolue pas sur sa réelle valeur, est capable de faire beaucoup mieux. Il suffit juste de savoir comment le stimuler et le remettre sur de bons rails», disait Mekhazni il y a quelques jours sur ces mêmes colonnes. Le coach usmiste, dont la sortie d’aujourd’hui est la deuxième en tant qu’entraîneur en chef, n’a certainement pas hérité d’un beau cadeau. Il savait, au départ, que sa tâche allait être des plus compliquées, mais il a accepté de relever le défi, car «tout est difficile en football, et c’est dans la difficulté qu’on se construit. Mais en même temps, tout est facile quand on sait faire la part des choses.» En plus de quelques renforts attendus au mercato, Mekhazni dit avoir besoin de soutien. Le soutien de tout le monde en ces temps difficiles où son équipe est appelée à relever plusieurs défis, à commencer par celui d’aujourd’hui, peut-être le plus important, en ce sens qu’un bon résultat lui fera retrouver sa confiance, en prévision de la suite de la compétition. Pour ce faire, le travail qui a été fait tout au long de la semaine a été axé essentiellement sur le plan psychologique. Le discours du staff technique a été clair : «Il faut se battre jusqu’au bout et ne jamais baisser les bras.» Un message qui est bien parvenu aux joueurs. A présent, il leur appartient d’aller puiser au fond de leurs ressources pour rebondir et faire honneur aux couleurs qu’ils défendent.
---------------------------------------------
Haddad : met le paquet pour Khellili
Ces temps-ci, les Usmistes ne ménagent aucun effort sur le plan du recrutement. Conscients de la nécessité de renforcer leur effectif, les Rouge et Noir multiplient les contacts avec des éléments susceptibles de répondre aux besoins de l’équipe. Et puisque l’axe central de la défense constitue un des maillons faibles de l’USMA, on ne s’est pas contenté du recrutement du Malien Abdulay Maïga. En effet, Sofiane Khellili, le défenseur du NAHD et de la sélection A’, intéresse également la direction de Ali Haddad. L’on apprend que ce dernier aurait pris attache en personne avec Manaâ, le président du NAHD, pour négocier le transfert du joueur, déjà convoité par la JSK et dont l’offre de Hannachi est estimée à un peu plus de 500 millions de centimes. Selon les dirigeants du NAHD, Haddad aurait fait une meilleure offre. «Si cela ne tenait qu’à nous, il est clair que l’offre de l’USMA est la plus intéressante pour le club. Mais on tiendra compte de l’avis du joueur. Nous allons respecter son choix», nous a déclaré hier le premier responsable des Sang et Or. Pour le moment, la question n’a pas encore été tranchée. Et d’après ce que nous avons pu apprendre, la direction de l’USMA n’est pas prête à lâcher prise, d’autant qu’il s’agit là d’un investissement sûr.

Khellili : «Tout est lié au destin»
Contacté par nos soins après cette nouvelle donne, Khellili dit ne pas être au courant de l’offre de Haddad. «A l’heure où je vous parle, je n’en ai pas la moindre idée», nous confiait-il hier matin. Et à la question de savoir quelle serait sa préférence, l’international nahdiste estime qu’il n’en a pas pour le moment. «Ce sont deux grands clubs avec lesquels on peut progresser et s’affirmer davantage. Je n’ai aucune préférence pour l’instant. Comme on dit, tout est question de destin. On verra après», nous a-t-il déclaré.
---------------------------------------------------------------
Sayah «C’est peut-être le match le plus important de la saison»
Sayah avoue que le match d’aujourd’hui constitue un virage décisif pour son équipe. Il sait que la suite du parcours dépendra en grande partie du résultat de la rencontre de cet après-midi contre le MCS.

Dans quel état d’esprit se trouve le groupe, à l’approche de ce match de coupe ?
Justement, nous avons travaillé ces derniers temps le volet psychologique. Il fallait se remettre des deux dernières défaites concédées contre le CABBA et la JSK, afin de bien préparer ce match. Je crois que cela a été fait puisque tout le monde est concentré sur son sujet.
Vous voulez dire que les deux dernières défaites sont déjà oubliées ?
C’est cela. Il ne faut plus regarder derrière, ça ne sert à rien de se lamenter. Nous avons un match important à préparer, et c’est ce qui compte le plus pour le moment.
Que représente pour vous ce match de coupe ?
Je vais être réaliste, il ne faut pas le cacher. Tout le monde sait que nous traversons une période difficile et que ce match tombe en pleine crise. Si on gagne, et c’est ce je souhaite le plus, on pourra entreprendre la suite avec plus de sérénité. Mais si on perd, on risque de le payer cher. On peut donc mesurer l’importance de cette rencontre. C’est peut-être le match le plus important de la saison.
Ça passe ou ça casse, c’est cela ?
C’est un peu cela, oui. Des matchs très difficiles nous attendent en championnat. Pour bien les aborder, il est nécessaire de décrocher la qualification. Psychologiquement, ça nous fera beaucoup de bien.
Pensez-vous être capables de faire la différence sur le terrain de Saïda ?
Là aussi, je ne vais pas vous mentir. Sincèrement, oui, nous en sommes capables. C’est une équipe que nous connaissons déjà, qui renferme de bons éléments, mais elle est prenable. Ça va être difficile, mais il faut croire en ses moyens.
Le fait de jouer chez l’adversaire constitue-t-il un handicap pour vous ?
Un handicap ? Non, pas du tout. Disons que l’adversaire part un avantage assez considérable, celui du terrain et du public. De là à constituer un handicap pour nous, je ne le crois pas. Tout est surmontable. Il ne faut pas oublier que c’est un match de coupe. Pour une fois, nous ne sommes pas favoris. Et comme vous le savez, ce n’est pas souvent le favori qui gagne en coupe.
Optimiste ?
Il le faut bien. En tout cas, nous n’avons pas le choix. Ce match, il faudra le gagner. Et c’est avec cet esprit de conquérant que nous allons l’aborder. Il faut être solidaires sur le terrain et tout se passera bien inch’Allah.
-------------------------------------------------------------
Arrivée hier à 13h30
Les Usmistes n’ont pu rallier la ville de Saïda qu’hier en début d’après-midi, vers 13h30. Le vol vers Orant ayant fait, comme d’habitude, du retard, l’équipe a dû prendre la route jusqu’à Saïda où le groupe est arrivé complètement épuisé.

Meklouche et Aouamri à la maison
De l’effectif qui a été convoqué face à la JSK, deux joueurs n’ont pas fait, hier, le voyage à Saïda. Il s’agit d’Aouamri, suspendu pour cumul de cartons, et de Meklouche, dont la participation au match d’aujourd’hui était déjà incertaine en début de semaine. L’attaquant usmiste, pour rappel, s’était blessé à l’entraînement au cours d’un sixte où il s’est tordu la cheville. Il était clair que sa participation au match d’aujourd’hui allait être compromise.

Heriat et Merbah convoqués
Pour pallier les défections de Aouamri et Meklouche, le staff technique de l’USMA a fait appel à Heriat et Merbah. Ce dernier pourrait remplacer Aouamri à gauche de la défense.

Mansouri remplace Mazouzi
Après avoir secondé Abdouni lors du dernier match contre la JSK, Rafik Mazouzi devra céder sa place pour le match de cet après-midi. Le gardien de la sélection olympique a été remplacé par Mansouri, habituellement convoqué à prendre place sur le banc. Apparemment, l’entraîneur des gardiens des Rouge et Noir aurait décidé de procéder au turn-over, afin de donner la chance à tout le monde.

Les joueurs convoqués
Abdouni, Mansouri, Khoualed, Chafaï, Cheklam, Benayada, Ammoura, Heriat, Merbah, Ghazi, Aït Ouamar, Sayah, Achiou, Hamidi, Ouznadji, Tatam, Benaldjia, Rabhi.

Le onze rentrant
Plus ou moins satisfait du rendement de l’équipe face à la JSK, Mohamed Mekhazni ne compte pas apporter des changements dans son effectif face au MC Saïda. A un joueur près, c’est la même équipe qui sera reconduite. Il faut s’attendre, toutefois, à voir Merbah remplacer Aouamri sur le flanc gauche.




SADEK


Masculin
Localisation : france
Nombre de messages : 3160
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: MOULOUDIA SAIDA en finale ???

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum