le Mouloudia de Saida

Aller en bas

le Mouloudia de Saida

Message par admin le Lun 30 Juin 2008 - 13:26

MCS

C'est la saignée

La liste des départs ne cesse de s’allonger au MCS qui, pourtant, a eu une l’une des meilleures, sinon la meilleure saison depuis sa création. Ainsi, après Ghenaïa, Senouci, Seguer, Oudni et Bentocha partis sous des cieux plus rémunérateurs, voici le moment de dire adieu à Hamidi et probablement à Dahmani. Si on fait le compte, on trouvera aisément que c’est la moitié, pas moins, des cadres de l’équipe qui sont allés monnayer leur talent ailleurs. Au-delà de l’administration du club qui se débat dans ses difficultés administratives et financières, les supporters sont de plus en plus inquiets quant à l’avenir du club, d’autant plus que l’AG élective qui est censée débloquer les choses, du moins dans la forme, ne se tiendra que le 10 juillet prochain. Onze jours donc à ronger son frein en attendant de savoir qui sera le nouveau président, mais surtout qui restera dans l’effectif et qui devra partir puisque l’heureux élu aura la latitude de négocier et de signer des contrats. D’ici là, toujours du côté des supporters, rien ne dit si cette saignée va s’arrêter là ou si, au contraire, elle va continuer à éclaircir les rangs. Les craintes sont d’autant plus justifiées que les caisses du club restent dangereusement vides au moment où les autres clubs sont sur le point, si ce n’est déjà fait, de boucler leur recrutement.

«L’AGE, c’est trop loin»
Tout le monde ici à Saïda est unanime à dire que la date de l’AG élective est un peu trop éloignée par rapport aux objectifs que le club de la ville des eaux aurait dû se tracer en cette intersaison. Et pour cause, l’équipe sera la première à s’en ressentir avec un recrutement qui ne pourra être effectif qu’après la désignation officielle d’un nouveau président qui aura pour tâche aussi de négocier avec ceux d’entre les joueurs, les cadres surtout, qui ne seront pas partis vers d’autres formations. D’ici là, les autres formations seront passées à une vitesse supérieure dans leur plan de préparation et le MCS en sera à compter un effectif sinon décimé, en tout cas ne ressemblant pas aux puncheurs de la saison dernière. Si Benhamza, qui jouit du soutien de la famille saïdie, décidait d’avancer la date de l’AGE, personne n’y trouverait d’objection pour peu que les choses deviennent plus claires aux yeux des amoureux du club.


Qui sera libéré, qui ne le sera pas ?
Bien qu’elle ne soit pas encore établie par la direction du club, la liste des libérés s’invite ces derniers jours dans les discussions de la rue. D’ailleurs, on avance avec la détermination du convaincu que Gheraïr, Aït Mokhtar, Harouna, Benabdelkader, pour ne citer que ceux-là, ne seront pas Saïdis la saison prochaine.


Besbès et Marsel partants
Deux autres joueurs pourraient décider à leur tour de quitter le club de la ville des eaux. Il s’agit de Besbès et Marsel qui, selon certaines indiscrétions, ne veulent pas perdre leur temps à attendre une hypothétique prise de contact de la part de leur direction pour rempiler, et cela, au moment où ils sont sollicités par d’autres formations. Bien qu’aucune information n’ait filtré sur l’identité de ces clubs, les deux joueurs saïdis


Amar Bensadek (le buteur)

admin


Masculin
Localisation : Saida, Algérie
Nombre de messages : 695
Date d'inscription : 02/02/2008

http://www.saidabiida.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: le Mouloudia de Saida

Message par fezza mohamed le Lun 30 Juin 2008 - 17:21

C’est officiel !

Pas de changement du système de compétition

Par : LE BUTEUR lundi 30 juin 2008

La montagne a finalement accouché d’une souris puisque la réunion du bureau fédéral qui a duré environ six heures n’a débouché sur aucune nouveauté avec le maintien du même système de compétition de 16 clubs en D1 et de 18 clubs en Super D2. Par ailleurs, les réserves du RCK n’ont pas abouti et c’est comme prévu l’USMH qui jouera en D1, alors que la relégation du MCO, du WAT et de l’OMR se confirme. Le coup d’envoi du championnat sera donné le 7 août avec la programmation de la première journée de la D1, alors que que la Super D2 commencera le 21 août. La seule nouveauté concerne la professionnalisation de la D1 avec 12 clubs répondant à un cahier des charges strict et rigoureux, mais pas dans l’immédiat. Cette Super D1 professionnelle est prévue pour la saison 2011/2012.
avatar
fezza mohamed


Masculin
Localisation : saida
Nombre de messages : 1383
Age : 60
Date d'inscription : 09/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: le Mouloudia de Saida

Message par fezza mohamed le Mar 1 Juil 2008 - 21:57

MCS

C’est l’incertitude !!!

Par : Amar B. mardi 01 juillet 2008

Les joueurs de Saïda sont en train de quitter le club les uns après les autres. La situation est telle qu’on se retrouve au jour d’aujourd’hui sans aucun des habituels titulaires de la saison passée. Les rares rescapés de la saison comme Derrar, Hamdoun et Marif risquent, eux aussi, de plier bagage et d’aller jouer sous des cieux plus cléments. Le nouveau président qui sera élu le 10 juillet lors de l’AG extraordinaire aura du mal à composer un effectif digne de ce nom, encore moins une équipe capable de faire autant que celle des Seguer, Hamidi, Ould Teguedi et les autres. D’ici cette date, tous les joueurs auront déjà scellé leur avenir et entamé la préparation d’intersaison. A ce rythme, l’équipe qui a enchanté les puristes la saison passée risque de retourner d’où elle était venue, c'est-à-dire en D2. Chose que personne à Saïda ne souhaite.

27 jours pour préparer la saison

L’inquiétude des supporters de Saïda a décuplé, après la décision de la fédération de fixer la date du début du championnat pour le 7 août. Une petite opération arithmétique nous apprend que le club n’aura devant lui que 27 jours pour convaincre ses propres joueurs de rester, de recruter d’autres joueurs, de désigner un entraîneur et d’effectuer la préparation d’intersaison. Autant dire que le nouveau président élu héritera d’un véritable cadeau empoisonné, à moins d’un sursaut de toute la population et des autorités locales pour sauver les meubles.

Driouèche et Maïchi pas sûrs de rester

Après avoir longtemps attendu un signe de leurs dirigeants, deux des joueurs les plus expérimentés du Mouloudia, en l’occurrence Driouèche et Maïchi, comptent eux aussi prendre la poudre d’escampette, quitte à arrêter carrément le football, surtout Driouèche qui est allé à Saïda pour donner un coup de main et qui s’est avéré un pilier de la défense, malgré le poids des ans. Après Seguer, Hamidi, Bentoucha, Ghenaïa, Oudni, Senouci et tout récemment Marsel, le Mouloudia risque de perdre sa charnière centrale d’un seul coup. Il sera très difficile de reconstruire l’équipe dans ces conditions.

. Marsel : «Je ne pouvais pas attendre indéfiniment»

Est-il vrai que vous avez signé à Bordj Bou Arréridj ?

J’ai effectivement négocié avec les dirigeants de Bordj cette semaine, mais je n’ai encore rien signé. Il reste quelques détails à régler, avant que je ne m’engage officiellement avec cette équipe.

Il est donc hors de question que vous reveniez à Saïda ?

Malheureusement, mon histoire avec Saïda a pris fin. Je voulais tellement continuer cette belle aventure, mais le destin en a voulu autrement. Je suis vraiment désolé pour les supporters qui, en une année, m’ont vite adopté.

Le destin a, certes, voulu que vous partiez, mais quelles sont les raisons qui vous ont poussé à le faire ?

Depuis notre dernier match de la saison, j’ai attendu un signe de la part des dirigeants, mais rien n’est venu me rassurer ou m’indiquer qu’on voulait encore de moi. Je ne pouvais quand même pas attendre indéfiniment, alors que d’autres clubs me harcelaient pour que j’aille négocier avec eux.

Vous voulez que je vous dise ?

Si j’ai attendu un signe des dirigeants de Saïda c’est qu’au fond de moi-même, je voulais rester. Mais je n’allais quand même pas m’inviter à rempiler.

Sincèrement, regrettez-vous d’avoir quitté le MCS ?

Oui, je regrette beaucoup ce club et ses supporters. Je pars avec un pincement au cœur, mais avec le sentiment du devoir accompli, car je crois avoir donné le meilleur de moi-même à cette équipe qui me l’a bien rendu. Si on avait su garder l’ossature de cette équipe, nous aurions joué les premiers rôles la saison prochaine. C’est dommage !

Quand allez-vous signer au CABBA ?

Au plus tard mercredi. Comme je viens de vous le dire, il ne reste que quelques détails à régler, avant de signer. J’espère refaire la saison que je viens d’effectuer à Saïda.
avatar
fezza mohamed


Masculin
Localisation : saida
Nombre de messages : 1383
Age : 60
Date d'inscription : 09/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: le Mouloudia de Saida

Message par fezza mohamed le Jeu 3 Juil 2008 - 9:22

MCS

Après l’annonce de la date du 7 juillet pour l’AGE Shocked Shocked Shocked

Par : Amar Bensadek jeudi 03 juillet 2008

Les supporters soulagés cheers cheers cheers

Les supporters du MCS ont été soulagés d’apprendre par la voix de la commission de candidatures que l’AG élective du club se tiendra ce 7 juillet au centre de la jeunesse et des loisirs de Saïda. Arrêtée au 10 lors de l’AG ordinaire tenue il y a une semaine, les fans n’ont pas cessé depuis de demander à ce que cette date soit avancée pour permettre au club de se consacrer entièrement au renforcement des rangs et à la préparation du stage d’intersaison, surtout que maintenant l’annonce est faite par la FAF que le championnat retrouvera ses droits le 7 août prochain. Soit un délai qui permet tout juste d’affûter ses armes en prévision d’une saison qui ne s’annonce pas aussi heureuse que celle qui vient de s’écouler.

Aucun candidat en vue

Aucun dossier de candidat n’est venu s’inviter aux bons soins de la commission de candidatures installée au lendemain de la tenue de l’AG ordinaire. Les supporters devront donc attendre jusqu'à la date-butoir du 6 juillet pour savoir s’il y aura un ou plusieurs candidats à la présidence du club. Selon les échos dont bruissent les rues de Saïda, la crise financière qui freine la marche du club risque de dissuader plus d’un de prendre les rênes du MCS. Une permanence pour le long week-end Afin de donner toutes leurs chances à ceux qui souhaitent briguer la présidence du club, la commission de candidatures du MCS vient d’annoncer que les dossiers peuvent désormais être déposés, en sus de la DJS pour les horaires ordinaires, au niveau du siège de l’ETB qui appartient à l’ex-président Belhacen Belhezil, lui-même président de cette commission, qui abritera une permanence pendant ce long week-end (jeudi, vendredi et samedi), mais aussi de 16 heures à 19 heures les jours de semaine. Cet aménagement horaire a été décidé pour faciliter la tâche aux candidats potentiels pour la présidence du MCS.

Benhamza fait durer le suspense

Alors que la commission de candidatures du MCS est en place depuis quelques jours, le président sortant n’a pas encore pris la décision de briguer un deuxième mandat à la tête du club. Pour rappel, Benhamza a conditionné sa candidature par les garanties financières que le club doit recevoir de la part de tous ceux concernés de près ou de loin par l’avenir du club. Bénéficiant du soutien de toute une ville, le président se fait interpeller à chaque coin de rue par les supporters qui lui demandent de se faire réélire. En tout cas, d’ici le 6 juillet, les Saïdis en sauront davantage sur les intentions de Benhamza et, nécessairement, s’il va se porter candidat pour les quatre prochaines années ou non

Messaâdi : «Saïda est en danger»

Le président du comité de supporters, Mohamed Messaâdi, qui est en même temps membre de la commission de candidatures installée par l’AG du club au lendemain de l’assemblée générale ordinaire, nous a déclaré que le MCS traversait une grande crise et que cette situation dicte à tous les Saïdis d’unir leurs efforts pour que leur équipe démarre sa saison sur des bases plus prometteuses. A cet effet, il a lancé un appel aux opérateurs économiques de la région pour venir en aide au club qui, explique-t-il, a besoin de tous ses enfants aujourd’hui. «Plus que jamais en danger, le club n’a pas besoin de vivre des querelles de clocher aujourd’hui, mais de rassembler plutôt toute la famille saïdie», dit le premier des supporters saïdis. «Si d’aventure, le MCS fait une mauvaise saison l’année prochaine, la faute incombera à tout le monde», prévient-il encore. «Le 7 juillet, le MCS devra avoir un président apte à relever le défi et rattraper le temps perdu», dit enfin Messaâdi sur le ton de la prière.

Seddik libre comme le vent

Cédé par le club usmiste sous forme de prêt à la même période de l’année dernière, Seddik s’est illustré de fort belle manière sous les couleurs du MCS, surtout en fin de saison où il aura été tout simplement époustouflant. L’autre bonne nouvelle, c’est qu’il vient de se faire délivrer sa lettre de libération par la direction de l’USMA, lui donnant de fait les coudées franches et surtout la possibilité d’opter pour la formation de son choix. L’ASO, le CABBA et le CRB le veulent Nous apprenons de source proche du joueur Seddik que pas moins de trois clubs de D1 ont pris attache avec lui pour lui proposer de signer un contrat à leur profit. Il s’agit des Chélifiens de l’ASO, des Bordjiens du CABBA et des Algérois du CRB. Aux dernières nouvelles, Seddik n’aurait pas encore répondu à ces sollicitations, attendant peut-être que quelqu’un se manifeste au nom du MCS qui n’en est pas moins son club formateur. Selon notre source toujours, c’est le CABBA qui se fait le plus insistant parmi les trois formations. La balle est dans le camp saïdi à moins qu’on ne veuille le perdre cette fois encore.
avatar
fezza mohamed


Masculin
Localisation : saida
Nombre de messages : 1383
Age : 60
Date d'inscription : 09/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: le Mouloudia de Saida

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum